, Mercredi soir 17h00, fin du boulot et début du week-end....un grand week end prévu maintenant depuis presque 2 mois !

Gilles et Céline sont là avec nos 15 tonnes de bouffe, Aurélien et Haidi ramenent les glacières anti-déshydratation, Steph et Lise ont prévus 4 jours de glaçons et de sirop d'anis. Dernier checking... matériel de snorckeling, fusils et maillots de bains, crèmes et lunettes de soleil, I-pod et caisse de champ... tout le monde est sur le pont...c'est partit on met les voiles direction l'ile des pins !!   

P1020614___Copie

   Nous voilà partis pour 4 jours au fil de l'eau sur Persée, un catamaran de 13 m de long avec lequel Yanick a decidé de nous faire voir un petit bout de paradis.

bateau___Copie

Au programme cette nuit 4h00 de navigation et de 'Uno' intensif pour aller s'abriter a l'ilôt Ouen, à mi-distance entre Nouméa et l'ile des pins. Pour la suite on s'est préparé un petit boat trip qui de jour en jour doit nous amener dans les plus belles baies de l'ile.

carte_nouvelle_caledonie__3

                      

iledespins_gd

Au petit matin... mer d'huile et ciel gris, à priori aujourd'hui on ne verra pas le soleil et on ne mettra pas les voiles mais au moins on ne fera pas la traversée la tête dans un sceau.

sur_le_bateau___Copie

Apres 4h00 de mer aussi agitée que virulente, on voit pointer les côtes de la fameuse ile. Petit à petit les reliefs se dessinent, de petits rochers noirs couverts de végétation commencent à emerger tout autour de nous. Le catamaran se faufile en silence dans cet entrelas et l'eau de moins en moins profonde se pare d'une magnifique couleur emeraude...

P1020364___Copie

Derrière un petit ilot face a nous une dizaine de rochers noirs à la vegetation tropicale et aux plages de sable blanc, le tout au milieu d'une baie sauvage epoustoufflante uniquement accessible en bateau...il manque plus que le soleil !!

J1_peche_et_ilots___Copie

Et c'est ici meme dans la baie de Gadji qu'on jette l'ancre pour notre premiere apres midi (entre la plage des rouges et celle des jaunes) ! Un apero s'impose, on sort l'annexe, palmes masques et tuba et plouf !! pendant que certains partent fusil à la main, les autres filent tester le sable blanc avant de tous revenir au bateau pour préparer la collation du midi. Pendant que les petites fourmis s'affèrent en cuisine, les garçons menent une chasse autour du bateau à l'énorme carangue qui traine inconsciemment sous le cata !!!

             

P1020372___Copie

                                                                                       

     Et bien sûr entre plongée, pêche et baignade.... faut bien se réhydrater !!! Et apres une telle journée d'effort, une petite coupe de champagne histoire de bien savourer le paradis et au dodo.

ap_ros___Copie

Pour cette 2eme journée on leve l'ancre avec les premiers rayons du soleil qui commencent enfin a percer. On profite de la luminosité pour sortir sur notre trajet un tazard de 10 kilos.

peche___Copie

De pêche, il en sera question tout du long de ces 4 jours, au fusil ou à la traine on remonte tour à tour petits et gros poissons, Tazard, Mékoua, Perroquet ou Carangue. A tel point que Yanick pense à un moment donné transformer le cata en bateau de peche !! 

plage_J1___Copie

Quelques heures plus tard cocotiers et plage de sable blanc au pied d'une belle foret primaire, nous voici baie d'Oro. A l'interieur des terres, au milieu des pins colonaires un bassin naturel qui se vide et se remplit au gres des marées... la piscine !

Dans cette fameuse piscine (apres s'etre perdu 2 plombes dans la foret damée de moustiques) on profite d'éclaircies intermittentes pour notre premier vrai bain de soleil.

piscine_et_foret___Copie

Mais pas le temps de trainailler de trop, on a reservé pour midi au gite d'à côté... un Bougna ! Depuis qu'on est en Caledonie on a toujours pas eu l'occas de tester ce plat... le plus typique de la cuisine mélanésienne ! ragout de poulet ou de poisson aux ignames et autres tarots, cuit a l'étouffé dans des feuilles de bananier et enterré sous des pierres chaudes.

bougna___Copie

L'après-midi on opte pour une petite ballade digestive a l'interieur de l'ile avant de revenir profiter de la piscine pour ce 1er jour de soleil.

page

La grotte de la reine Hortense, une dentelle de roche grise au milieu d'une vegetation tropicale exhubérante nous offre une petite pause fraicheur pas désagreable pour laisser passer les heures chaudes de la journée.

grotte___Copie

Le soir c'est poisson et tagliatelles, tournoi de Uno ambiance far west et grosse fête jusqu'au bout de la nuit pour certains.

bonnes_bouffes___Copie

Decidés à se lever tôt pour voir la piscine à marée haute, on entame cette 3eme journée par un snorckeling matinal et ensoleillé dans le bassin, remplit cette fois ci a son maximum. Au milieu de l'eau, une patate de coraux, d'éponges et de bénitiers ardemment défendus par une nuée de poissons tropicaux !! Au passage on ramasse un autostoppeur et on reprend la mer pour rejoindre notre dernier mouillage, la baie de Kanumera !

plage_J3___Copie

Ce midi la baie nous accueille avec un grand soleil, eau turquoise et plage eblouissante de sable blanc qui nous tend les bras,

P1020757___Copie

Le grain aussi leger que la farine est un appel a se rouler dedans, on resistera pas plus que le temps du repas de midi !

P1020749___Copie

Et pour bien en profiter, l'apres midi c'est encore snorkeling et une petite ballade tous ensemble sur les plages immenses de la baie de Kuto. Ce soir on finit le champagne avec un barbecue de crevettes et de tazard que Yanick nous prepare !

plage_J3_bis___Copie

Le retour est d'un calme olympien, 10 heures à la voile dans une petite houle ponctuée de coups de peches qui alimenteront les congelateurs de chacun. Ceux qui ne lisent pas rêvent probablement des cotes que l'on vient de laisser derrière nous. Il faut reconnaitre que l'on quitte des décors paradisiaques, et sauvages en ce qui concerne la baie de Gadji, qui auraient bien merités 1 ou 2 jours de plus... comme ça on a un pretexte pour revenir.

P1020764___Copie

                                                                                     A bientôt, Manu